Rechercher
  • Samuel Chardon

Inauguration réussie pour La Claye Digitale

Plus de 100 personnes étaient réunies ce lundi 24 février pour l’inauguration de La Claye Digitale, espace au cœur de la ville dédié à l’inclusion numérique pour tous et porté par le Centre de la Gabrielle MFPASS.

C’est par Skype que l’adjoint du Défenseur des Droits, Patrick Gohet, a pu apporter son soutien à notre démarche d’accompagnement et de formation des citoyens aux outils numériques, notamment les plus fragiles, et au regard du rapport intitulé ‘Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics’ qui précise notamment que « il est nécessaire que les personnes soient accompagnées dans l’usage du numérique pour éviter que la transformation numérique des services publics n’aggrave encore leurs difficultés. Cet accompagnement doit s’adapter aux différents publics, très hétérogènes, ainsi qu’aux multiples difficultés d’usage. » (voir le rapport en cliquant ici)


Un projet dans la ville pour les personnes en situation de Handicap


Présent pour l’occasion, Daniel Havis – président de MFPASS – a rappelé que le tiers-lieu d’innovation sociale La Claye Digitale n’aurait pu voir le jour sans le fond des Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes et a salué la présence de nombreux acteurs du secteur médico-social : Dominique Joseph – secrétaire générale de la Mutualité Française -,Gérard Alix – trésorier de MFPASS -, Jean-Michel Gayraud – directeur général de l’IM Montsouris -, Jean-Philippe Benoit – administrateur MASFIP – et Anne-Lise Montaville – directrice du centre de santé du square de la Mutualité – venus soutenir cette initiative.


Il a également souligné l’engagement de la Mutualité Française Action Santé Social sur la gestion du Centre de la Gabrielle, de l’Espace Emergence Tolbiac et de l’Institut Mutualiste Montsouris dans l’innovation sociale pour la réduction des inégalités, et notamment celle liée à la fracture numérique.


A l’origine du projet, Bernadette Grosyeux – directrice générale des établissements médico-sociaux MFPASS (Mutualité Fonction Publique Action Santé Social) – a indiqué que ‘’La Claye Digitale est un lieu expérimental particulièrement important car installé au cœur de la ville ; aujourd’hui, il n’est pas financé par des fonds publics mais a vocation à l’être un jour si l’expérimentation s’avère positive pour les personnes handicapées et la population’’.


Un tiers-lieu d’innovation sociale en partenariat avec la ville

Dès la conception de la Claye Digitale orchestrée par Samuel Chardon – chef de projet, le Centre de la Gabrielle a souhaité y associer la ville de Claye-Souilly.


Ayant suscité une adhésion dès le départ, Yves Albarello – maire de Claye-Souilly – se félicitait de la signature d’une convention de partenariat entre la ville et le Centre de la Gabrielle qui permettra d’apporter une réponse concrète d’accompagnement vers le numérique pour les citoyens de la ville, notamment pour celles et ceux qui en sont le plus éloignés.


Vers d’autres partenariats

En marquant le caractère innovant de La Claye Digitale, cette inauguration a permis de concrétiser un projet de partenariat sous l’égide de la fondation RAM (Suisse) représentée par Donato Mottini, fondateur et membre du conseil.


Ce partenariat fixe comme objectif le développement et l’échange de processus d’apprentissage avec 87 Design, atelier protégé de production spécialisé dans les domaines de la création graphique et de l’impression, structure de la fondation DR COMBE (Suisse) représentée par son directeur Alban Resin.


La mise en place d’un deuxième partenariat avec La Claye Digitale était évoquée par Gérard Uzan du laboratoire CHART-THIM de l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, pour une expérimentation écologique en tant que lieu de vie et d’animation inscrit dans la Cité et en y associant des étudiants dans le cadre d’un projet de recherche.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout